La FEB est soulagée du report d'un Brexit dur

La Fédération des Entreprises (FEB) de Belgique est soulagée que les dirigeants européens aient convenu de prolonger le processus de l'article 50 jusqu'au 31 octobre 2019, avec la possibilité d’y mettre un terme dès la ratification du traité de séparation. La FEB y a toujours été favorable, si cela permet d'éviter un Brexit dur.

Written by Press, COMMUNICATION & EVENTS
Written on 11 April 2019

Ce report a permis d'éviter un Brexit dur ce vendredi et laisse un peu de répit. Il permet de ne pas retomber dans l'incertitude des dernières semaines, avec un recul du délai chaque fois de quelques jours.

Les Britanniques doivent à présent profiter de ce temps additionnel pour faire leurs devoirs et trouver enfin un consensus. Le Royaume-Uni peut encore ratifier le traité de séparation et quitter l'UE. Ou il peut changer de stratégie et opter pour un Brexit plus doux. Il peut aussi décider d'abroger l'article 50 et d'annuler le Brexit. Pour la FEB, la meilleure solution serait celle qui se rapproche le plus d'une adhésion à l'Union européenne, afin de poursuivre les importants flux commerciaux entre l'UE et le Royaume-Uni de la manière la plus équitable et efficace possible.

Néanmoins, le risque d'un Brexit dur n'est pas encore écarté. Dès lors, la FEB demande aux entreprises d'utiliser ce délai supplémentaire pour continuer à se préparer à un scénario “no deal”. Cela donne aussi plus de temps aux autorités, à la douane et à l'AFSCA pour prendre les mesures nécessaires.

« Notre priorité demeure un Brexit ordonné suivi d'une période transitoire de statu quo jusqu'à la mise en place de la nouvelle relation commerciale avec les Britanniques. Il faut à tout prix éviter un Brexit 'no-deal' et, à cet égard, la prolongation est une bonne chose. Nous espérons toutefois obtenir rapidement plus de précisions quant à l'avenir, car l'incertitude affecte lourdement nos entreprises, » déclare Olivier Joris, responsable du centre de compétence Europe et International de la FEB.


Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.

Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox