Focus Conjoncture – Une croissance de 2% possible en 2018

Deux fois par an, la FEB interroge ses fédérations sectorielles pour mesurer la température économique. Sur la base de cette enquête, elle dresse le bilan de la situation belge et des prévisions pour le semestre à venir. Il en ressort qu'un plus grand nombre de secteurs (53%, contre 33% il y a six mois) s'attendent à une hausse de l'activité économique et qu'un nombre accru de secteurs (40%, contre 10%) projettent d'embaucher.

Written by Edward Roosens, COMPETENCE CENTRE ECONOMICS & BUSINESS CYCLE
Written on 04 January 2018

La FEB s'attend à ce que la croissance s'accélère encore au cours du premier semestre 2018. Vers la fin de l'année, des pénuries plus généralisées sur le marché du travail et l'approche du Brexit pourraient commencer à peser sur la dynamique économique. En moyenne pour 2018, une croissance économique de 2% est possible et vraisemblable, soutenue par une reprise de la consommation, un accroissement des investissements publics et le maintien d'une forte croissance des investissements des entreprises.

> Lire l'analyse complète


Our partners

Business Issues

An optimum business environment is vital for a sound economy and sustainable growth. FEB aims to help create and maintain such an environment by, among other things, closely monitoring all issues of direct relevance to businesses. Here, grouped into 17 themes, are the issues on which FEB focuses most of its attention and action.

Subscribe to newsletter

Subscribe now and receive every week the latest articles directly in your mailbox